LA LIBERTE D'EXPRESSION

Publié le par Tournys

La liberté d’expression

 

 

     « La liberté d'expression est certes un droit indiscutable, mais se soucie-t-on du devoir d'expression, qui consiste à prendre entière responsabilité de ce qu'on exprime puis à en assumer les conséquences ? Pour cela, il faudrait que chacun prenne conscience que ses expressions, déjà, ne sont pas aussi libres qu'il veuille bien le croire mais tributaires d'une auto-censure inconsciente relative à son conditionnement.

     Par auto-censure, l'un va par exemple dire des bêtises plutôt que de tenir des propos intelligents, tandis qu'un autre ressentira de dire une vérité mais n'osera point le faire, alors qu'un troisième n'hésitera point outre mesure tout en oubliant qu'on ne donne pas des perles aux pourceaux. Et à chaque degré d'auto censure correspond une personnalité : fou, provocateur, diffamateur, beau parleur, ou bien peureux et coincé, etc
     Quiconque n'a point conscience de son conditionnement et est mu par des pulsions incontrôlables ne saurait donner la juste mesure à ses expressions.

     Ainsi ne voit-on pas certains provoquer inutilement ou offenser gravement un individu ou une corporation pour ensuite être furieux des réactions qu'ils ont eux-même créé! Comme sont furieux de leurs conditions d'existence ceux qui se taisent et se soumettent, s'empressant de trouver un responsable, un bouc émissaire.
     Nous comprenons maintenant pourquoi certains abus de cette pseudo-liberté d'expression sont heureusement réprimandés par la loi (faux témoignage, diffamation, insulte, etc) Mais comment alors s'accommoder de ceux qui ne le sont pas, comme la rumeur, la médisance, les contre-vérités ? C'est à croire que ces expressions ne sont plus perçues comme abusives mais comme tout à fait normales !

     Comment définir cette juste mesure d'expression dont nous venons de parler ? Dans juste mesure, il y a une notion d'équilibre. Equilibre entre qui et qui ? Entre soi et autrui. Peut-on alors tout dire ? Toute vérité est-elle bonne à dire ? On le peut, certes, mais gare aux conséquences dans la mesure où ce ne sera pas la juste mesure. »

 

Hélène

&&&&&&&&&

Publié dans Correspondance

Commenter cet article