"L'Odyssée de Pi", un film fantastique mais qui peut trouver un sens caché !

Publié le par Tournys

« L’Odyssée de Pi »

 

Pi-film.jpg

 

L’Odyssée rattache le film aux grecs, à Homère et les dieux grecs seraient à évoquer.

 

- Le nom de Pi :

                        - le père de Pi lui donne le nom de « piscine » à cause de son amour des piscines, particulièrement celle de Molitor à Paris ou il allait avec son frère : ils y jouent facilement aux l’athlètes au milieu des jolies femmes ! C’est l’image d’un paradis sans danger : l’eau propre, sans vagues, marées, tempêtes… Piscine : mise en scène de Pi, le diminutif du nom qu’il donne à son fils.

                        - Pi, : c’est un nombre symbolique de la Connaissance pour les Pythagoriciens.

                        - A cause de l’homme, sur terre, tout va de mal en pis ! Dépit des dieux !

 

- Le père de Pi :

                        - Il vit à Pondichéry avec sa famille, une ville présentée comme un paradis terrestre, équivalent de la piscine.

                        - Il est gérant d’un zoo : type d’homme qui enferme la nature animale, veut se protéger de la nature et de ses catastrophes, et se croit en sa force.

 

- Le jeune Pi :

                        - Il veut connaître les dieux des diverses religions en vérité, sans choisir.

                        - Sa nature est douce, calme, et pacifique au contraire de celle de son père, forte, prétentieuse, sûre d’elle.

                        - Il observe les animaux du zoo qu’il veut connaître dans leur vraie nature et va ouvrir la cage du tigre pour tenter de l’approcher et de l’apprivoiser.

                        - Fureur du père qui intervient et veut lui montrer ce qu’il croit être de la véritable nature du tigre : il lui montre le tigre dévorer une chèvre : sa cruauté, pour le détourner de ses bonnes intentions.

 

- L’arche de Pi :

                        - La crise oblige le père de Pi à émigrer avec sa famille et les animaux de son zoo pour le Canada.

                        - Le bateau est tout le contraire de l’Arche de Noé : fruit de la vanité humaine qui dompte l’océan, la nature, et les animaux par sa prétendue intelligence.

                        - Les animaux, dans cette arche, sont enfermés dans la cale, et seront exhibés dans un autre zoo.

 

- La tempête :

                        - Les dieux provoquent la tempête : Zeus, ou Vishnou ? On n’en connaîtra pas la cause !

                        - Seul survivant, le jeune dieu Pi se retrouve sur un canot de sauvetage avec un zèbre plus ou moins mort noyé, une hyène très agressive et enfin un tigre qui restera seul en face de Pi.

                        - Survie dramatique durant des jours au cours desquels Pi va sauver sa vie des menaces du tigre grâce à la peur du tigre que son père lui a enseignée, trouver le moyen de se nourrir et de le nourrir.

                        - Fabuleuses scènes où dans cette piscine démontée qu’est l’océan, les deux survivants vont s’affronter d’abord, en devenant indispensables l’un à l’autre.

                        - Pi apprend à dépasser sa peur ancestrale de l’animal, à l’apprivoiser en réalisant son rêve d’enfant.

                        - En touchant terre définitivement, chacun va retourner vivre selon sa nature.

 

Ce film est tiré du livre "L'Histoire de Pi" :

 

Pi-Livre.jpg

 

 

Publié dans Arrticle

Commenter cet article

Miel 15/01/2013 22:41

Pi le nombre d'Or la perfection, l'âme angélique ?

L'eau D'Issey fut un parfum aussi, le parfum exalte l'âme !