A PROPOS D'AGIR POU LA PAIX

Publié le par Tournys

Agir pour la Paix avec Intelligence


      « Agir véritablement pour la Paix suppose que l’on ait fait retour à l’Unité et que l’on soit agit par la Source de toutes choses. Dans la dualité il y a toujours la guerre sous une forme ou une autre, plus ou moins horrible pour notre monde émotionnel humain. Dans les cellules de notre corps, comme dans les cellules du corps social, il y a à la fois coopération, sans quoi ça ne fonctionne pas du tout, et conflits, guerres intestines… Nous désirons ardemment ce qui, nous le savons, nous rendra malade… Seul le retour à l’Unité peut nous assurer réellement la Paix ; et alors, on ne pense plus, est pensé…
 
Tant que le mental humain déconnecté de la Source prétend résoudre les conflits qu’il crée, c’est toujours plus de guerres ! Il y a des siècles les sages taoïstes disaient déjà : L’homme veut toujours plus de beauté, et c’est toujours plus de laideur, l’homme veut plus de paix et c’est toujours plus de guerres.. » (je cite de mémoire). « Agir par le non agir » disent-ils, c’est-à-dire cesser d’interférer dans le processus, avec de bonnes intentions qui comportent toujours des effets pervers que l’on n'a pas vu venir…
Dans ce monde terrestre, il n’y a pas d’évolution ; la condition humaine reste intrinsèquement la même, seules les formes changent. Tout est toujours neuf dans les formes, « rien n’est nouveau sous le soleil » pour ce qui est de la nature humaine. Et cela dure depuis quelques milliards d’années du temps de la terre.
 
Les mouvements Peace and love, les Raimbow-Gathering qui leur ont succédé, les divers mouvements « non violents » connaissent, après une phase dynamique et positive, une stagnation puis une décadence, inévitables lorsque le bien ne sert pas de tremplin pour le juste. Ce bien dégénère alors en mal et l’enfer est pavé de bonnes intentions…
 
L’essentiel du constat que tu fais est juste. Mais cette existence terrestre « est tissée de la même étoffe que celle dont on fait les rêves », comme le disait Shakespeare dans Hamlet. Alors, continuer de « rêver » est une chose inhérente à la Maya, l’Illusion divine. Atteindre l’Eveil en est une autre… qui demande de mettre fin à la contre-nature, à « l’erreur à l’égard de l’Origine » (Karuna Platon).
Faute de quoi le cycle infernal continue irrémédiablement et broie les Gandhi, Luther King, Isaac Rabin et tant d’autres. Des avancées certes se produisent, mais les mêmes violences renaissent de leurs cendres ; les victimes d’hier deviennent bourreaux et « nul n’est innocent du crime qui le frappe » (Khalil Gibran, Le Prophète).
L’ultime passage est celui vers « l’existence au-delà de l’espace-temps ». Et certes pour cela, il convient d’expérimenter la matière, de vivre, c’est-à-dire de mettre en œuvre ce qui surgit de soi du tréfonds, tout en étant près à rectifier lorsqu’il est évident que ce qu’on croyait être le tréfonds n’est encore que le superficiel !
Il n’y a pas d’autre « clef » et, comme le dit une histoire de Nasrhudin, la clef est inutile puisque la porte n’est pas fermée et que « même il n’y a jamais eu de porte » !
 
Tout « humanisme », qui ne vise pas à rétablir l’ « Homme Parfait » de la Tradition se verra happé par la chaîne des causes et des conséquences. Nos ambitions, nos désirs de nous purifier nous-mêmes resteront toujours dérisoires et font tourner la roue. Certes, le prochain âge d’or s’ensemence, qui sera suivi par les dégradations entraînant, dans chaque cycle cosmique, les autres âges d’argent, de bronze et de fer. La Roue tourne ainsi et…il convient d’arrêter la roue. »

Commenter cet article

RegorMougeot 27/03/2008 12:03

La volonté humaine simple ne peut seule arrêter la roue. Ne faut-il pas pour aller dans cette direction atteindre l'Illumination que connut le Bouddha ?
Cela se fait lorsqu'il n'y a plus de volonté, qu'il n'y a plus que le Vouloir "Divin".
On touche là au pardoxe : "Agir par le non-agir", dit le Tao ; la chose se fait lorsqu'il n'y a plus d'habitant dans l'habitacle !

Muriel 24/03/2008 12:07

Et... le fait même de vouloir "arrêter la Roue"... ne participe-t-il pas à... la faire tourner ???! :-)