L'INTELLIGENCE DES FORMES SPIRITUELLES

Publié le par Tournys

L'Intelligence des formes spirituelles


           
      « Denys, de tous les théologiens le plus grand, pense qu’il est impossible pour un homme de s’élever à l’intelligence des formes spirituelles, sans passer par les formes sensibles, ainsi par exemple, la beauté visible est une image de la beauté invisible. Il affirme que les choses sensibles sont des ressemblances, ou des images, des êtres intelligibles. Dieu cependant, dit-il, en tant que principe, précède tous les intelligibles et le connaître, ajoute-il, c’est savoir qu’il n’est rien de tout ce qui peut être connu ou conçu. Telle est la raison pour laquelle il croit que la seule chose qui peut être connue de Dieu – qui affirme-t-il, est l’être de toute chose – est qu’il précède tout intellect. »
 
Nicolas de Cuse, Du non-autre,Cerf, 2002, p. 75, citant Dioysiaca, II, 735 ; Caelestis 
hierarchie
, I, 3, PG 3, 121c.
 
XXXXXXX
 

Publié dans Citation

Commenter cet article