DISCERNEMENT ET BON SENS

Publié le par Tournys

L’un de mes correspondants a trouvé cette mystérieuse citation sur un site New Age : 
 
« A des degrés divers nous sommes tous des aveugles, guidés par des aveugles, qui guidons des aveugles.
Et pourquoi un aveugle ne pourrait-il en guider un autre ? Jusqu’au jour ou, comme les véritables aveugles, nous réalisons avec émerveillement que l'on peut se diriger seul, guidé par sa lumière intérieure, et que maîtres et enseignements sont de simples point de repères comme les bruits du monde extérieur.
Ne crois pas ce que je te dis.
Ne rejette pas ce que je te dis.
Ce qui restera sera ta vérité.
 
Bouddha »
 
 
Or, le Bouddha n’a rien écrit ! Il n’y a aucune référence d’un quelconque disciple l’ayant retranscrit de son vivant !
Est-ce un « chaneling » ?
Je suis étonné qu'un texte aussi anti-traditionnel soit attribué au Bouddha ! Lui qui a remis la Roue en marche et a enseigné les fruits de son Illumination ! Il se nierait lui-même !
Depuis des siècles, dans toutes les traditions issues de la Tradition Primordiale, l'Enseignement se fait, et encore aujourd'hui, de bouche à oreille, par un Maître incarnée ! Il est vrai que beaucoup de ceux qui se disent "maîtres" sont des aveugles qui n'en ont pas conscience le plus souvent ! Même si un aveugle peut se déplacer, il est non moins vrai qu'il ne voit pas la lumière terrestre. Il peut cependant "Voir" la Lumière Céleste et, en suivant un Maître authentique, incarné, atteindre à l'Illumination comme cela s'est déjà produit.
Le New Âge actuel est infantile, avec ses croyances en des maîtres ascensionnés, ou sa croyance à suivre aveuglément des inspirations personnelles qui ne sont le plus souvent que des... expirations.
Que ceux qui reçoivent de telles message se posent des questions et demandent à leur "source" pourquoi elle ne s’incarne pas ? Saint Michel l’a fait maintes fois sur cette terre de France, en Italie et ailleurs. Gitta Mallaz, dans « Dialogue avec l’Ange » témoigne de la rencontre qu’elle fit, avec ses compagnons, d’un être incarné.
Dans l’Unité, il n’y a pas soi et… Dieu, pas de dualité. Le Bouddha l’a dit, comme tant d’autres : Plotin, Ibn'Arabi, Maître Eckhart, Ruzbehan, Houang Po, etc. 
         La spiritualité à cette sauce est censée remettre en lien avec l'Esprit mais a-t-elle une efficacité opérative ou n’est-elle que spéculative ?
Les aveugles entraînant les aveugles pour la Catastrophe qui sera hautement éblouissante alors. », écrit un Maître incarné !
Depuis des siècles, dans toutes les traditions issues de la Tradition Primordiale, l'Enseignement se fait, et encore aujourd'hui, de bouche à oreille ! Il est vrai que beaucoup de ceux qui se disent "maîtres" sont des aveugles qui n'en ont pas conscience le plus souvent ! Même si un aveugle peut se déplacer, il est non moins vrai qu'il ne voit pas la lumière terrestre. Il peut cependant "Voir" la Lumière Céleste et, en suivant un Maître authentique, incarné, atteindre à l'Illumination comme cela s'est déjà produit.
Le New Age actuel restera-t-il infantile, avec ses croyances en des maîtres ascensionnés ?
Quand bien même la Source de l’Inspiration serait authentique, le récepteur a son prisme déformant qui lui fait entendre seulement ce qu’il a envie ou ce qu’il peut entendre, et n’entend en vérité… que lui-même ! 



XXX

Publié dans Citation

Commenter cet article