Certains mots ont été complètement pervertis !

Publié le par Tournys

LA PERVERSION DU VOCABULAIRE A DES RACINES ANCIENNES !
 
 
 
Savez vous ce qu’est « un remède de bonne femme » ?
C’est un remède sans efficacité comme les tisanes, les cataplasmes, les soins ancestraux !
Mais à l’origine, ces remèdes étaient « de bonne fam », c’est-à-dire « fameux », de bonne renommée ! Et nous n’avons plus d’herboristes !
 
Qu’est un remède anodin ?
Vous penserez sans doute comme tout le monde actuellement que c’est un remède sans efficacité !
Détrompez-vous !
« Anodin » vient de « nodule » et le « a » étant privatif, un remède anodin a la vertu de « dénouer les nœuds » !
 
Peut-être y a-t-il d’autres exemples ?


PS : Pour préciser ma pensée, suite au commentaire de Christine : certes,je m'approvisionne à cette herboristerie, mais elle est une des rares rescapées encore en exercice ! 
       La formation des herboristes a été supprimée dans les  facultés de médecine. Lorsque les quelques rares herboristes qui exercent encore en France auront pris leur retraite, que va-t-il se passer ?  
        J'aurais dû certes dire : "Nous ne formons plus d'herboristes en France".
        Merci Christine.
 
 

Commenter cet article

Christine Marsan 19/11/2007 10:39

Bonjour,

L'initiative de revigorer l'intelligence me paraît juste et saine. Toutefois, soyons vigilants à ne pas tomber dans la critique moraliste qui devient alors le miroir de ce que nous reprochons aux autres. Lorsque vous mentionnez qu'il n'y a plus d'herboristes, c'est inexact, à Paris en tout cas. Il y en a de nombreuses dans lesquelles on retrouve toute le force, la magie des plantes traitées avec respect et considérées comme source de notre bien-être. Notamment celle de Port-Royal...

Bien à vous.
Christine